Aller au contenu

17 octobre, journée de réflexion sur l'importance de l'animal pour la personne en difficulté ou à la rue.

20 octobre 2017
17 octobre, journée de réflexion sur l'importance de l'animal pour la personne en difficulté ou à la rue.

Dans le cadre de son 25e anniversaire, le 17 octobre dernier, La Dauphine a organisé, à
Québec, la première édition de la journée de réflexion sur: L'importance de l'animal pour la personne en difficulté ou à la rue.
Les objectifs de la rencontre étaient de sensibiliser les différents organismes et la population afin de chercher ensemble des pistes de solutions. En effet, il arrive que des gens dans la rue, pour obtenir un hébergement, n'aient d'autre choix que de se départir de l'animal qui les accompagne et qui est souvent un ancrage pour eux.
Voici les 3 conférences qui ont été présentées :
« Comment la relation avec l'animal sauve une vie » avec Sandra Friedrich.
« La mémoire émotionnelle et la zoothérapie » avec Danielle Gauthier De Varennes.
« Le pouvoir d'agir d'un animal de compagnie sur le processus de désaffiliation sociale dans lequel une personne qui vit dans la rue se situe ». par Caroline Leblanc.
Des représentants de différents organismes étaient présents dont : une enseignante en médiation animale (zoothérapie) du cégep de La Pocatière, une intervenante du PIPQ, une vétérinaire aussi chroniqueuse (par intérim) à l'émission Salut Bonjour Week-End, l'Engrenage St-Roch, le Squat Basse-Ville, l'AQDR, le Carrefour Jeunesse Emploi de la Capitale-Nationale, la revue Pattes Libres et Normand Provencher du Journal Le Soleil.
Après les conférences, nous avons échangé ensemble pour tenter de trouver des pistes de solutions afin d'aider les gens en difficulté ayant un animal.
Voici quelques pistes de solutions qui ont été mentionnées lors du panel de discussion :
-développer un réseau de famille d'accueil pour les personnes,
-ouvrir la porte aux animaux dans les centres de jour,
-et bien d'autres…
Les résultats d'un sondage (fait par Josée Thériault, responsable du volet animal à La Dauphine) ont aussi été remis aux participants. Un portrait a été fait au printemps 2017. Une
question a été posée à des amoureux des animaux sur divers groupes Facebook. 240 personnes ont répondu à la question suivante : « En quoi est-ce important pour vous d'avoir ou plutôt de cohabiter avec un animal? »
Et si l'animal faisait partie de la solution?

La Dauphine est pour moi un endroit où je peux me ressourcer, discuter, manger et obtenir aide et soutien. Une deuxième chance à la vie! Kathleen, 25 ans Faire un don